Ages ou périodes : La division du temps.

Publié le par Gaetanne42

 

  4516168340_a117d09ce0.jpg  Les Anciens divisaient le monde en 4 périodes :

 

a)  L’âge d’or sous le règne de Saturne, ère de bonheur, d’innocence, d’abondance sans la nécessité de travailler ;

b)  L’âge d’argent régi par Jupiter ;

c)  L’âge d’airain ou de bronze dominé par l’injustice, la rapine, les guerres ;

d)  L’âge de fer correspondant à la méchanceté humaine, à l’avarice, à la sécheresse.

 

Ces périodes correspondent aux 4 étapes du processus de régénération de l’alchimie, au noir de l’inconscient, au blanc de l’air (apparition de l’Anima dans l’inconscient), au rouge de l’énergie du feu, et à l’or de la transformation.

 

*  Chez les Etrusques, les devins ou aruspices, divisaient en périodes la durée de la vie du monde, de la société et de l’homme. La vie humaine comporte 12 périodes de 7 ans (résultant de la division par 4 du mois lunaire), la 7e année étant à chaque fois une époque critique. Pendant les 10 premières périodes, les rites expiatoires peuvent retarder l’action de la fatalité ; mais dans la vieillesse, l’intervention des dieux ne peut plus détourner le destin, la somme des évènements prédestinés étant immuable pour l’ensemble des 12 périodes.

 

Ces périodes correspondent aux modifications subies par l’organisme et le psychisme, marquant l’accroissement, l’état ou le déclin de la vitalité : l’enfance (jusqu’à environ 7 ans) ; l’adolescence (jusqu’à +/- 18 ans) : l’âge adulte (jusqu’à la quarantaine, la maturité) ; l’âge du retour (jusqu’à la soixantaine) et la vieillesse. La transition entre ces âges nécessite une adaptation.

 

*  La durée de vie de la cité, de l’Etat se divise en périodes d’un siècle dont la durée est déterminée par celle de certaines vies humaines (pour les Druides, un siècle équivalait à 30 ans, durée moyenne de la vie humaine).

 

Publié dans LES SYMBOLES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article