Connaissez-vous l’Eucalyptus ?

Publié le par Gaetanne42

 

he_eucalyptussmithiibio-copie-1.jpg

                                                   Un peu de botanique.

 

L’Eucalyptus que l’on trouve dans le pourtour méditerranéen est un grand arbre pouvant atteindre 40 m. de haut. Il porte 2 types de feuilles. Les feuilles agées sont de forme lancéolées (faucille), pétiolées, coriaces et vertes. Les jeunes feuilles quand à elles, sans pétiole, tendres et apparaissent de couleur bleu-vert. Les fleurs s’épanouissent à l’aisselle des feuilles vers l’extrémité des rameaux. Les fruits sont des capsules ligneuses. La floraison se déroule en fin d’hiver et début du printemps, entre février et avril. Mes parties utilisées en phytothérapie sont les feuilles adultes.

 

En France, l’Huile d’Eucalyptus est définie comme étant « obtenue par entraînement à la vapeur d’eau suivi de rectification, à partir des feuilles fraîches ou des tiges fraiches de plusieurs espèces d’Eucalyptus riche en 1.8-cinéole ».

 

Données pharmacologiques.

 

Effet anti-bactérien : L’Huile Essentielle (HE) est bactéricide vis-à-vis de bactéries à gram positif comme Listeria Listéria monocytogènes, le staphylocoque doré, Enterococcus sp. Et gram négatif comme Shigella flexneri, Klebsiella pneumoniae, Salmonella typhi. Ce sont des bactéries que l’on trouve beaucoup en hôpital (à l’exception de la dernière) et qui sont difficiles à combattre. Un effet antiviral direct contre le virus de l’Herpès a été démontré avant pénétration du virus dans la cellule. Quelle que soit la voie d’administration, l’HE est en grande partie éliminée par voie pulmonaire, ce qui justifie son intérêt dans le cas des infections du rhino-pharynx et de l’arbre broncho-pulmonaire.

 

Effets expectorant et antitussif : il a été démontré que le cinéole augmente l’activité des cils de la muqueuse et induit un effet bronchodilatateur. L’HE augmente les sécrétions en agissant directement sur les cellules de l’épithélium bronchique.

 

Effet anti-inflammatoire : on a pu démontrer in vitro que le 1.8 cinéole possède une activité anti-inflammatoire. En effet, cette molécule induit une diminution de la production de certaines cytokines pro inflammatoire pro inflammatoire tels que le TNF alpha et l’ILI-beta. D’autres médiateurs de la réaction inflammatoire comme les métabolites de l’acide arachidonique (molécules clés de l’inflammation), les prostaglandines E2, les leucotriènes B4, le trombonxane-b2 sont également significativement en basse. De plus, le cinéole a prouvé une certaine efficacité dans le traitement de l’asthme bronchique en diminuant l’inflammation.

 

Indications principales retenues : affections des voies respiratoires, asthme.

 

Comment utiliser l’Eucalyptus ?

 

Comment s’en procurer ? Vous pouvez trouver des feuilles d’Eucalyptus en pharmacie et dans tout Commerce de Produits Naturels & Diététique. Les feuilles sont inscrites à la pharmacopée européenne et bénéficient d’une monographie de contrôle.

 

Vous pouvez aussi consommer de l’Eucalyptus sous forme de gélule en poudre totale de plante. Beaucoup de spécialités, sirops, suppositoires, pastilles, aérosols destinés au traitement symptomatique des affections des voies respiratoires comptent dans leur formule du cinéole et/ou de l’Huile Essentielle.

 

Précaution d’emploi : il faut bien respecter les posologies de l’Huile Essentielle. 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article