Prise de conscience...

Publié le par Gaetanne42

arbre-et-planete.jpg

 

La pudeur se refuse au lyrisme pour traiter de la grandeur de l’homme.

Les angoisses successives que les civilisations ont connues aux charnières

de l’évolution ont de tout temps fait trembler les humains. 

Marc Vincent PEALAT

 

Il est toujours difficile d’appréhender une Ere nouvelle où chaque tabou perd son trône, où les formules consacrées apparaissent désuètes et inefficaces face aux remous puissants.  

D’aucun parlait du mal philosophique, du triomphe de la matérialité sur la raison.

 

D’autres attendaient des révélations de la sagesse. Mais les millénaires défilent à l’infini sans avoir jusque là porté le fruit de leur espoir.

 

L’homme coiffé de son bonnet de grand sorcier semble commander aux grandes lois physiques & nucléaires et paraît se rendre maître d’une destinée brillante.

 

Cependant autour de lui l’horizon s’assombrit.

 

Pourtant, des 4 coins de la planète, surgissent des signaux d’inquiétude, des clignotants « danger » s’allument.

 

Les océans se transforment entraînant la disparition d’espèces de plus en plus menacées.

 

Les glaciers reculent, victimes du réchauffement climatique.

 

Les abeilles meurent, avec des conséquences redoutables pour la pollinisation.

 

En face de ces tragiques résultats, les capitaines d’industries et de pouvoir gouvernent  à vue, clamant à tous vents des records.

 

Heureusement, certains êtres éveillés crient à la folie de cette terrifiante évolution, s’élevant pour proclamer la nécessité d’une autre approche que ce suicide collectif.

 

Ils prônent, sous le nom d’écologie, d’autres façons d’agir pour protéger la Nature de ses prodigues bienfaits.

 

Leur rôle de précurseurs renommés est déjà source d’amélioration du vivant.

 

Leur action laisse entrevoir une indispensable prise de conscience, animant des milliers, et peut être dans le temps des millions d’êtres humains, désirant conserver à notre Terre ses fabuleuses richesses et aux hommes de bonne volonté le plaisir de mieux vivre dans une féconde harmonie.

Publié dans Vivre Autrement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

samata heger 15/12/2014 19:12

Les abeilles adorent les belles fleurs qui dégagent la douceur et le miel - alors si nous les êtres deviennent agressives, mécontentes et accuse “les autres” comme auteurs de nos propres problèmes, alors çà veut dire que nous, on dégage “la pesticide” - et c’est sure que les abeilles ne cherchent pas des tels endroits !!!

GANDHI a dit : Ce que tu veut changer dans “le monde” doit toujours commencer de par toi même ! ( car ce que tu voir, c’est vue avec ton propre œil )

Malheureusement c’est toujours si facile de voir les fautes chez son prochain - mais çà ne fait pas ni sourire, ni fleurir, et çà dégage un parfum désagréable, que les abeilles ne cherchent pas !!!

Matthieu 7

Enlève d’abord la poutre de ton œil ; alors tu verras clair pour enlever la paille qui est dans l’œil de ton frère.


Voilà comment procéder pour que les abeilles reviennent chez Vous !

Je vous souhaite plein de Bon courage - c’est un travail dur, que nous avons tous a faire - le reste de nos jours ! Mais ce n’est pas tout le monde qui a envie ! Rose flétrie
Voilà la dualité de notre monde.


Avec tous mes meilleures sentiments - Samata